Tortue Hermann
Tortues de terre
Tortue de mer
Tortues de mer
Autres reptiles
Autres reptiles
Equipements et entretiens

La tortue : tout ce qu’il faut savoir

Vous connaissez très certainement les tortues et vous en avez même croisé quelques-unes durant votre vie. Mais connaissez-vous cet animal pour autant ? La tortue est un animal très ancien qui a fait son apparition il y a plus de 200 Ma. Il est donc normal que cette espère renferme une histoire riche avec de nombreuses variétés à travers le monde.

Vous pouvez découvrir de nombreuses tortues dans la nature dont certaines races sont plus fragiles que d’autres et il en existe un certain nombre actuellement en voie de disparition. Si vous aimez les animaux il est donc important de vous renseigner sur les tortues et d’en apprendre plus sur leurs caractéristiques. Mais cela est également important si vous prévoyez d’en adopter une dans votre famille. Que ce soit une tortue de terre ou une tortue de mer, vous aurez besoin de bien vous préparer avant de sauter le pas. Il faudra donc penser à son environnement, son rythme de vie, son alimentation et ses besoins, afin de l’adopter en lui offrant un cadre de vie idéal.

Nous vous avons donc préparé un article pour vous donner quelques conseils avant d’adopter votre tortue, mais vous y trouverez aussi une présentation des tortues terrestres et tortues d’eau afin d’en apprendre plus sur cet animal ancien. Alors n’attendez plus pour lire la suite et en apprendre plus sur cette espèce présente à travers le monde !

Présentation de la tortue

 Avant toute chose, il est important de découvrir la tortue dans son ensemble afin d’avoir de bonnes bases pour vos connaissances personnelles. La tortue est une espèce très ancienne dont l’origine n’est pas connue avec certitude. Son histoire est donc assez mystérieuse mais cela n’a pas empêché les scientifiques d’étudier cet animal et d’en apprendre plus.

Cet animal fait parti de la famille des reptiles avec une carapace solide permettant de la protéger des agressions extérieures. En effet, qu’elle soit aquatique ou terrestre, la tortue est un animal gardant la même composition. On dit souvent que cet être vivant est assez lent et cela s’explique par la forme de cette grosse carapace portée par de petites pattes à la forme particulière. Il ne faut pas oublier qu’une tortue a une carapace soudée à son corps puisqu’il s’agit de plaques osseuses communiquant avec le squelette de l’animal tout en présentant des écailles de kératine à l’extérieur.

Bien que la carapace d’une tortue soit solide, cette partie peut également devenir une faiblesse contre un autre animal si elle se retrouve sur le dos. Il est difficile, voir impossible, pour une tortue de se retourner et cela conduit très souvent à un étouffement lent, rendant ainsi cet être vivant fragile dans certaines situations. Mais la solidité de leur carapace permet de se protéger dans de nombreuses circonstances et certaines tortues vivent plus de 50 ans en milieu naturel !

Si vous connaissez un peu les tortues, vous savez qu’elles sont à sang froid et cherchent ainsi régulièrement le soleil pour augmenter leur température interne. Mais elles ont également l’habitude d’hiberner, ce qui explique pourquoi vous ne pouvez pas les voir toute l’année dans votre jardin !

Toutefois, si vous croisez des tortues à l’état sauvage, il faudra toujours veiller à y faire bien attention car de nombreuses races sont en voie de disparition pour différentes raisons. Il existe même des associations s’occupant de soigner des spécimens en cas de blessure, alors ne laissez pas une tortue affaiblie si cela vous arrive. Il est également logique de ne pas récupérer une tortue trouvée pour en faire un animal domestique. En effet, même si la tortue s’adapte facilement grâce à son alimentation variée, il est important de bien vous renseigner avant d’adopter une tortue, et de ne pas la prendre dans la nature sans réfléchir aux conséquences.

Il est par exemple important de connaitre l’essentiel sur les tortues de terre et les tortues d’eau avant de vous lancer. C’est pourquoi la suite de notre article vous présente les différentes caractéristiques pour vous aider à y voir plus clair.

Ce qu’il faut savoir sur les tortues de terre

Dans un premier temps, nous allons vous présenter les particularités de la tortue de terre. Cette dernière a une démarche très lente et elle est généralement le plus connue des familles et passionnés. Il existe d’ailleurs un grand nombre de tortues domestiques terrestres et certaines races ont un coût très élevé à l’achat.

Si vous rencontrez des tortues de terre, vous vous rendrez rapidement compte que cet animal a une carapace différente en fonction de la race terrestre. La forme change, la couleur et la dureté également. Il est également fréquent que ces caractéristiques varient légèrement d’une tortue à l’autre même en étant d’une race commune. D’une manière générale, les tortues de terre hibernent mais ce n’est pas le cas de toutes, il est donc intéressant de se renseigner au cas par cas.

La tortue de terre a un odorat très développé ainsi qu’une bonne vue mais elles ont plus de faiblesse au niveau de leur ouïe qui se contente de ressentir les basses fréquences ou vibrations.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la tortue de terre, vous pouvez vous renseigner sur les différentes races existantes afin de connaitre leur particularité. Cela peut également vous aider à les différencier si vous en croisez une lors d’une promenade en foret par exemple. 

Voici une présentation des différentes tortues de terre pour en apprendre plus sur cet animal.

  • Tortue d’Hermann: cette race est originaire du sud de l’Europe. Elle possède une carapace bombée avec une couleur jaune clair et des dessins noirs ainsi qu’un tubercule corné au niveau de l’extrémité de la queue. Cette tortue fait généralement entre 15 et 20 cm et peut peser de 700g à 1kg. Si vous craquez pour cette tortue de terre, n’oubliez pas qu’elle peut vivre de 30 ans à 80 ans !

De plus, cette espèce hiberne entre novembre et mars et il s’agit d’une espèce herbivore.

  • Tortue grecque / Levantine: cette race est originaire des environs de la mer Noire et Balkans. Elle n’a aucun tubercule corné au niveau de la queue mais elle possède des éperons à l’arrière des cuisses postérieures à la place. Cet animal a une taille moyenne pouvant aller jusqu’à 25 cm et faire entre 5 et 7 kg. Il est possible de trouver de vieilles tortues de cette race très facilement car elle peut vivre jusqu’à 100 ans ! Toutefois, vous ne la verrez pas d’octobre à mars car cela correspond sa période d’hibernation.
  • Tortue bordée / Marginée: cette race est originaire du sud-est de l’Europe. Elle se caractérise par un bord postérieur de la carapace évasé avec une forme de jupe et un bec corné. Ce spécimen peut faire de 25 à 35 cm avec un poids pouvant aller de 2.5 à 5 kg. Sa longévité est assez moyenne en pouvant vivre entre 50 et 60 ans. Toutefois, vous ne la verrez pas de novembre à mars car cela correspond à sa période d’hibernation.
  • Tortue léopard: cette race est originaire de l’Est et du sud de l’Afrique. Elle se distingue par sa carapace bien plus brillante que chez autres tortues, elle a une couleur jaune et noire avec des motifs se rapprochant du pelage du léopard. Cet animal a une taille assez importante allant de 30 à 50 cm et pouvant faire jusqu’à 15 kg. La tortue léopard vit jusqu’à 60 ans et n’hiberne pas, vous pouvez donc la croiser toute l’année !

Ce qu’il faut savoir sur les tortues de mer

Ensuite, il est important de vous présenter brièvement les tortues de mer qui ont leurs propres caractéristiques à connaitre. Que ce soit dans la nature ou comme animal domestique, la tortue de mer demande un certain équilibre pour s’épanouir.

 

La tortue de mer pond ses œufs sur la plage et il est également important de savoir que les males retournent à leur lieu de naissance pour se reproduire alors que ce comportement n’est pas toujours reproduit chez les femelles. Il est également important de savoir que le sexe de la tortue de mer se détermine à partir de la température présente dans la zone de naissance.

L’une des caractéristiques marquantes et permettant de différencier la tortue de mer de celle terrestre est le fait qu’elle ne peut pas rentrer sa tête dans sa carapace. Nous vous avons préparé une présentation rapide des principales espèces de tortues de mer pour vous permettre d’en apprendre plus.

        Tortue caouanne : cette race se situe dans les océans Pacifiques, Indien et Atlantique. Sa taille peut atteindre les 90 cm pour 135 kg d’une manière générale mais certaines tortues de cette race dépassent les 2 mètres ! On la distingue facilement d’une autre tortue de mer grâce à sa tête assez importante. Toutefois, il est important de savoir que cette magnifique race de tortue de mer est menacée.

        Tortue Luth : cette race se démarque est étant l’une des plus grandes avec une taille classique de 2.30 mètres et un poids de 900 kg. L’alimentation principale de cette tortue est la méduse ce qui lui permet de se répandre dans tous les océans sans difficulté pour se nourrir. Elle s’adapte également assez facilement aux changements de températures grâce à leur système de thermorégulation efficace.

         Tortue imbriquée : cette race de tortue est malheureusement très menacée mais il est important de vous la présenter avec ses deux sous-espèces. On la retrouve principalement dans les eaux tropicales (Océan Atlantique) et les eaux chaudes (Indo-Pacifique). Elles se démarquent également avec leurs habitudes migratoires assez prononcées. Cette tortue de mer faire jusqu’à 90 cm et 80kg mais certains spécimens sont plus grands malgré tout. L’une de leurs particularités est de se nourrir d’animaux mortels comme des méduses et éponges toxiques. Sa carapace solide la protège d’un grand nombre d’animaux mais cette espère se retrouve en danger à cause des actions de l’Homme.

         
Tortue olivâtre : cette race est l’une des tortues de mer les plus petites avec environ 67 cm et 40 kg. Toutefois, certains spécimens s’approchent des 100 kg. Cette tortue de mer est omnivore et se nourrit principalement d’algues et crabes divers tout en restant très souvent vers les côtes des continents. On la retrouve donc dans de nombreuses zones mais cela ne l’empêche pas de faire partie des tortues menacées malgré tout.

Pour aller plus loin : les tortues domestiques

Si vous aimez les tortues, il est tout naturel de souhaiter en adopter une pour avoir un nouveau compagnon dans votre foyer. Toutefois, comme pour chaque adoption d’animal, vous ne devez pas vous lancer dans ce projet sur un coup de tête.

Il est important de bien vous préparer avant d’accueillir une tortue chez vous. Il faudra vous renseigner sur la réglementation, ses besoins et les solutions efficaces pour l’entretenir facilement en lui proposant un cadre de vie agréable. Nous vous conseillons donc de prendre votre temps pour préparer son arrivée. Nous vous avons réuni quelques conseils pour avoir une tortue domestique et bien vous en occuper dès le départ.

          La réglementation

Dans un premier temps, il est important de connaitre la réglementation en vigueur concernant l’adoption d’une tortue domestique. Vous aurez besoin d’un certificat de capacité pour l’accueillir chez vous en toute légalité. Il sera également important d’éviter certaines espèces devenues interdites à la vente et possession comme la tortue d’Hermann si les parents n’étaient pas en captivité, la tortue Grecque ou encore la tortue de Floride.

          Un espace adapté

Lorsque vous aurez choisi votre tortue, il faudra vous occuper de son habitat. Vous aurez besoin de prévoir un espace suffisant dans un premier temps, même si vous adoptez un bébé. En effet, la petite tortue va grandir et elle aura besoin d’un espace suffisant pour bouger. L’idéal est de pouvoir aménager un espace du jardin en protégeant les lieux des agressions extérieures comme les oiseaux et les chats. Mais vous pouvez également aménager un grand terrarium pour une tortue domestique. Il ne faudra pas oublier de placer un endroit avec une lampe UV pour permettre à votre tortue d’avoir sa vitamine D chaque jour. Mais il faudra également consacrer un espace de vie à l’ombre avec un point d’eau comme une petite assiette par exemple. Cela permet à votre tortue domestique de se placer au soleil ou à l’ombre en fonction des températures et de ses besoins.

Toutefois, lorsque vous placerez votre point d’eau, vous devez faire en sorte de laisser un lieu sans risque de noyade. S’il s’agit d’une tortue aquatique, il est évident que vous aurez besoin de prévoir une grande dose d’eau pour lui permettre de nager librement !

          Prendre soin de votre tortue domestique

Ensuite, vous aurez besoin de prévoir une nourriture adaptée à votre nouvelle colocataire. Certaines tortues sont carnivores et auront donc besoin de poissons et insectes. D’autres sont herbivores et se contenteront de plantes variées. Enfin, certaines tortues domestiques pourront avoir un régime alimentaire mixte, il est donc important de bien vous renseigner au préalable pour éviter de provoquer des carences alimentaires chez votre tortue domestique. Pour réussir à soigner sa santé, nous vous conseillons de bien penser à donner des aliments riches en calcium pour renforcer sa carapace durablement.

Si vous adoptez une tortue domestique avec une période d’hibernation, il sera important de bien vous renseigner pour l’aider dans cette période. Il faudra respecter les températures nécessaires pour une bonne hibernation, proposer des réserves suffisantes, réduire l’alimentation au bon moment et penser à mettre en place une diète. Sans oublier de prévoir un espace confortable pour votre tortue avec un caisse remplie de terre meuble et de feuilles par exemple. Vous aurez besoin de vous montrer attentif pour surveiller la santé de votre tortue durant cette période, sans oublier de la faire sortir de son hibernation au bon moment en réchauffant son espace tout en ajoutant une exposition progressive.

Si vous en avez la possibilité, il faudra placer plusieurs tortues domestiques de la même espèce pour offrir de la compagnie facilement à votre petit compagnon.

Enfin, nous vous rappelons qu’il faudra vous montrer attentif à votre tortue domestique pour réagie en cas de problème. Vous aurez donc besoin d’identifier un manque de dynamisme, une constipation et des paupières gonflées. Prenez le temps d’observer votre tortue domestique régulièrement pour agir rapidement en cas de besoin.

Ce qu’il faut retenir

Enfin, vous avez eu une présentation rapide concernant la tortue de terre, la tortue de mer et la tortue domestique. Cela vous a permis d’en apprendre plus sur cette espèce avec de nombreuses races variées ayant un grand nombre de particularités.

Voici quelques éléments à retenir avant de vous lancer dans l’adoption d’une tortue domestique :

          Ne jamais adopter une tortue trouvée dans la nature sans connaitre sa race.

          Bien préparer son espace de vie pour lui offrir un confort optimal facilement et durablement.

          Les tortues ont une longévité assez importante qu’il faut prendre en compte en cas d’adoption.

          Vous devez respecter l’environnement pour protéger les tortues terrestres ou marines à votre niveau.

          La tortue reste un animal fragile même si elle possède une carapace assez solide la plupart du temps.

          N’hésitez pas à contacter une association pour les tortues si vous en trouvez une, il s’agit peut-être d’une race en voie d’extinction !

La tortue est donc un animal magnifique qui mérite d’être protégé, que ce soit dans la nature ou chez vous !