Comment adopter sa première tortue ?

Facebooktwitterredditpinterestlinkedin

Comment adopter une tortue ?

Les tortues de compagnie sont populaires pour beaucoup de personnes, car ce sont des animaux de compagnies calmes, gentils, et ne perdent pas de poils, car elles ont des écailles. Les tortues peuvent vivre longtemps (plus de 50 ans !) donc si vous en adoptez une comme animal de compagnie, soyez prêt à fournir des soins et de considérer que votre tortue pourrait même vous survivre.

Comportement d’une tortue domestique

La plupart des tortues sont dociles et discrètes sauf si deux mâles sont mis dans une enceinte ensemble. En effet, deux tortues mâles peuvent devenir agressives l’une envers l’autre et même combattre, ce qui peut entraîner des blessures voire la mort d’un spécimen.
La plupart des tortues sont trop grandes pour être portée, nous vous suggérons de ne pas trop les manipuler quand elles sont jeunes, en phase de croissance. En effet, la tortue peut ressentir de l’anxiété, ce qui peut la rendre malade.
Le plus grand inconvénient d’une tortue de compagnie est leur longévité. Certaines espèces de tortues vivent au-delà de 100 ans, il faut donc bien réfléchir afin d’être sûr de pouvoir pour prendre soin d’une tortue de compagnie tout au long de sa vie.

Comment choisir votre tortue domestique ?

D’après la loi française, comme pour tout reptile, il est obligatoire d’avoir une tortue domestique élevée en captivité, par des éleveurs certifiés.
Toute tortue de compagnie qui est adoptée doit être exempt de maladies et de parasites, une mise en quarantaine pendant un certain temps peut s’avérer nécessaire pour s’assurer qu’elle soit saine, surtout si vous prévoyez de la faire cohabitez avec d’autres animaux. Certaines espèces peuvent être agressives avec les autres tortues et si deux de mâles sont à proximité, ils risquent de se battre, ce qui entraînerait des blessures potentiellement graves autour des yeux et sur les membres.
Il est essentiel de choisir la bonne espèce de tortue de compagnie en fonction de vos capacités à bien vous en occuper. Différentes espèces ont des tailles adultes, des besoins de chaleurs et de luminosité différents, certaines ont besoin d’hiberner, d’autres pas…
Renseignez-vous sur les différentes espèces de tortues qu’il possible d’adopter et faites votre choix en fonction des contraintes de chaque espèce. Les tortues domestiques courantes comprennent les tortues russes, à pieds rouges, sulcata, grecques et rayonnées, mais aussi la tortue Hermann.

Alimentation et besoin en eau

 

Les tortues peuvent faire des animaux de compagnie intéressants bien qu’elles aient des besoins particuliers en termes d’habitudes alimentaires. Les régimes alimentaires ne sont pas les mêmes d’une espèce à une autre, mais toutes les tortues ont besoin d’une alimentation variée en prenant soin à la quantité de fourrage, ainsi qu’à l’apport de calcium et de phosphore dans leurs aliments
certaines espèces sont de grandes mangeuses et ont donc besoin d’une grande quantité de nourriture. Le prix de la nourriture et le temps consacré à la préparation de leurs repas sont des contraintes à prendre en compte.

 


Quelle habitation pour une tortue ?


Beaucoup d’espèces de tortues sont assez grandes et ont besoin d’un espace vital de taille importante, le mieux étant en extérieur. En raison de ces contraintes, les tortues domestiques sont mieux adaptées pour les zones avec des climats pas trop froids.
Selon les températures d’origine de la tortue et la région où vous vivez, il peut être nécessaire de rentrer votre tortue pendant la nuit ou par temps froid. Avec les plus grandes tortues, ces contraintes peuvent être fortes. Certaines espèces doivent aussi hiberner, ce qui peut être très stressant pour la tortue et exige des conditions environnementales particulières.


Vous devez construire un enclos solide si vous avez une tortue de compagnie terrienne. Les tortues sont assez fortes, surtout les plus grandes, elles feront voler en éclats les structures fragiles.


Certaines tortues grimpent aussi étonnamment bien donc elles peuvent nécessiter un enclos couvert. Il est également très important de s’assurer que la zone soit sécurisée que les autres animaux, y compris les votre ne puissent pas pénétrer à l’intérieur. Enfin, Assurez-vous qu’il n’y a aucun danger dans l’enclos, y compris les plantes toxiques. Le point d’eau ne doit pas être trop profond et veillez à ce que aucun objet dangereux qui peut être ingéré accidentellement.
Certaines tortues peuvent escalader des marches ou d’autres obstacles, ce qui peut entraîner leur basculement sur le dos, situation peu souhaitable. La majorité des tortues de compagnie ont également besoin d’un endroit fermé, une petite cabane par exemple, à l’extérieur.

Problèmes de santé courants


Les tortues sont sensibles et les infections respiratoires sont relativement fréquentes, tout comme la majorité des reptiles. Une tortue va présenter les symptômes suivants :

  • Léthargie
  • Perte du poids
  • Excès de mucus autour de sa bouche et des voies nasales.
  • Respiration sifflante
  • Refus de se nourrir.


Les infections respiratoires sont habituellement traitées avec des antibiotiques administrés par injection. Mais cela nécessite un diagnostic d’un vétérinaire reptilien qualifié. Pendant que votre tortue subit un traitement pour une infection respiratoire, elle doit être maintenue au chaud.
Les tortues peuvent également développer des maladies osseuses métaboliques (MBD), qui résultent d’un régime alimentaire pauvre en calcium et en phosphore. Comme beaucoup d’espèces de reptiles, les tortues doivent être exposées aux rayons ultraviolets A et B (UVA/B) pour pouvoir absorber le calcium. Les tortues dans la nature se prélassent habituellement au soleil pendant des heures afin obtenir ce niveau d’exposition aux UVA/B.


Si une tortue n’assimile pas suffisamment de calcium, sa carapace et ses écailles montreront les signes en premier. S’il s’agit d’une tortue en phase de croissance, sa carapace peut ne pas croître assez rapidement. Les tortues adultes et âgées peuvent développer des faiblesses osseuses, et des problèmes de mobilité, voire même souffrir de fractures.


Espèces idéales pour débuter


Si vous envisagez d’adopter une tortue de compagnie dans votre maison, vous pouvez trouver utile de vous documenter davantage sur certaines espèces mentionnées dans cet article, telles que les sulcata, la tortue grecque ou encore la tortue à pieds rouges. La tortue de Hermann est aussi une autre bonne espèce à adopter comme animal de compagnie

Facebooktwitterredditpinterestlinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut